Signalement de la thèse d’Hannah-Lena Hagemann (2014)

Une thèse qui intéressera quiconque se penche sur l’histoire du kharijisme et de l’ibadisme  a été soutenue par Hannah-Lena Hagemann en 2014 à l’Université d’Edimbourg, sous la direction d’Andrew Marsham et Andreas Gorke.

Elle a pour titre : History and Memory: Khārijism in Early Islamic Historiography.

Son contenu reste confidentiel jusqu’à la publication, qui ne saurait tarder, aussi contentons-nous de dire qu’il s’agit d’une analyse critique des récits de l’époque abbasside sur les groupes qualifiés de « kharijites ».

On pourra aussi consulter sa page sur Academia : https://uni-hamburg.academia.edu/HannahLenaHagemann


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *